Les internautes français et le numérique

L’édition d’avril 2014 du baromètre de la confiance de La Poste réalisée par TNS Sofres dessine la vie numérique des internautes français. Cette étude permet de mettre en lien, à la fois l’analyse des comportements mais aussi d’illustrer les problématiques de la confiance numérique.

Depuis la naissance d’Internet, les Français ont évolué avec le média. Aujourd’hui 8 Français sur 10 sont maintenant des internautes. Bien que l’ordinateur reste le terminal principal de connexion au web (96% des internautes français se connectent à Internet depuis un ordinateur), le mobile semble gagner du terrain et concerne désormais un internaute sur deux (45%, soit 37% via un smartphone et 21% via une tablette).Parmi ces internautes, 90% d’entres eux effectuent des achats en ligne et consultent leurs comptes bancaires. En outre,  deux tiers possèdent un compte sur les réseaux sociaux. Un point intéressant à signaler est le rapport entre l’usage et la confiance. En effet, plus leurs usages sont fréquents, plus la confiance semble importante.

L’usage génère la confiance

Capture d’écran 2014-04-14 à 14.45.56Ce constat semble se décliner en fonction des différentes typologies. Effectivement, les usagers très actifs sur les réseaux sociaux ont une confiance plus importante que l’ensemble des internautes  (36% chez les usagers fréquents vs. 23% pour l’ensemble des internautes). En outre, ce postulat est effectif aussi dans le cadre des transactions en ligne (66% des usagers fréquents vs. 39% de l’ensemble des internautes). Enfin, il est aussi à noter que cette tendance se confirme aussi dans le stockage en ligne. En effet, les personnes stockant leur documents en ligne sont plus confiantes à la fois dans le stockage lui-même (confiance dans « les espaces de stockage en ligne » 61% des usagers vs. 35% de l’ensemble des internautes), mais aussi dans la protection de leurs données (49% vs. 33%) et dans le fait de pouvoir supprimer leurs documents (38% des usagers vs. 30% de l’ensemble des internautes) ou les retrouver à l’avenir (57% vs. 41%).

Confiance et confiance numérique : un cercle vertueux

La confiance semble en effet plus conséquente lorsque les internautes ont un usage intensif et varié du web pour l’ensemble de leurs comportements. En effet, 35% des internautes dont l’usage est plus varié et intense ont d’avantage confiance en ligne contre 32% de l’ensemble des internautes. De plus, dans les rencontres IRL avec des résultats supérieurs pour les premières rencontres (38% vs 28%) ainsi que sur la relation aux autres en général (30% vs 22%). Enfin, la confiance en l’avenir semble aussi substantielle (38% vs 27%). Par conséquent, il semble indéniable que la pratique de l’internet engendre un cercle vertueux. L’usage intensif et varié du web semble entrainer une dynamique positive qui génère de la confiance, elle-même génératrice du développement de ces pratiques en ligne ! Je vous renvoie à ce lien concernant la notion de confiance numérique pour de plus amples explications et analyses.

5 profils d’internautes

Observatoire de la confiance (avril 2014)Pour conclure l’analyse de cette étude, il est intéressant de s’attarder sur cette proposition de profilage des internautes en 5 items.

  • Les Utilitaires (26%) qui ont un usage très pragmatique d’Internet. Ce profil rassemble des personnes plus seniors que la moyenne, plus diplômées de l’enseignement supérieur et qui se connectent davantage via une tablette.
  • Les Consommateurs collaboratifs (25%) qui utilisent Internet avant tout pour acheter et échanger avec des particuliers. En plus forte proportion, ils sont d’âge moyen et de catégories socioprofessionnelles modestes.
  • Les Mobiles (22%) qui accèdent plus que la moyenne à Internet via leur smartphone et profitent de ses opportunités pour se faciliter la vie en mobilité.
  • Les Ubiquitaires (14%) qui ont un usage varié et intense d’Internet où se duplique l’ensemble de leurs comportements (relation, achat, gestion bancaire, stockage). En plus forte proportion que l’ensemble des internautes, ils sont d’âge moyen, issus de milieux favorisés, habitants d’Ile de France.
  • Les Sociaux (13%) pour qui Internet est presqu’exclusivement synonyme de réseaux sociaux et qui sont bien plus jeunes que la moyenne des internautes.

Observatoire de la confiance (avril 2014)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s