Relations entre le comportement du consommateur et le crowdfunding

Le crowdfunding crowdfundingse définit comme étant la pratique de financer un projet ou une entreprise en levant des fonds via un nombre conséquent d’individus qui investissent chacun un faible montant. Trouvant sa genèse dans les milieux culturels Anglais et Américains, l’idée était tout simplement de s’émanciper de la difficulté de trouver des fonds pour les petites structures en passant directement sur un financement de masse via des plateformes online. Mais c’est réellement depuis Kickstarter et le résultat phénoménal de la campagne de financement participatif pour la SmartWatch Pebble (rappelons qu’il était demandé seulement 10 000€ pour 10 millions de levée de fonds en 2 mois lors de l’année 2012) que le phénomène s’est démocratisé. Effectivement, cette tendance fut depuis largement utilisée dans le cadre de projets ambitieux désirants supprimer les intermédiaires de financements classiques. Ainsi, dans un temps donné, un projet remporte sa campagne s’il atteint ou dépasse ses objectifs de financement. Le cas échéant, la campagne échoue et les consomm’acteurs n’engagent pas leurs fonds. Les principaux sites de crowdfunding présentent généralement différentes informations telles que : Une présentation des porteurs du projet, les features du produit, la progression du projet et les discussions entre la communauté. En 2012, le crowdfunding avait permis de lever 2,7 milliards de dollars pour plus d’un million de projets. En 2013, ce sont pas de 5,1 milliards qui ont été levé ! Dans l’hexagone, 66 millions d’euros de financement participatif ont été levés au premier semestre 2014 en France, et 1 million de Français ont prêté ou donné des fonds depuis 2008. Enfin, une étude de la banque mondiale estime que la barre des 200 milliards sera franchie d’ici 2025.

crowdfunding processus

 Quels avantages pour le crowdfunding ?

  • Comme l’évoquait Rubinstein dans cette étude de 2002, le facteur principal d’intention d’achat en ligne est le prix. Une réduction sur le prix initial étant le stimulus principal d’attraction de prospects. Dans le cadre du processus de crowdfunding, un large nombre de consommateurs achètent en avance le produit afin que les producteurs puissent financer leur projet et obtenir des informations sur le marché avant le déploiement commercial. L’efficience de leur R&D est alors plus grande et les risques grandement diminués.
  • Les consommateurs peuvent interagir avec les développeurs de l’offre via la plateforme afin d’être tenus au courant de l’avancement du projet. De nombreuses recherches se sont penchées sur les conséquences de la participation du client dans le développement produit. Ainsi, Bendapudi et Leone en 2003 avaient à ce titre mis en exergue le fait que les individus avaient une intention d’achat bien plus forte lorsqu’ils étaient investis dans le développement et le design global du produit.

Une question de confiance ?

Jarvenpaa, Tractinsky et Vitale en 2000 avaient quant à eux démontré que la confiance avait un impact significatif sur l’intention d’achat dans un univers intangible. Ci-joint notre dossier traitant de ce sujet. En effet, contrairement au monde réel, un univers dématérialisé engendre systématiquement un sentiment anxiogène. Cette problématique est particulièrement sensible dans le cas du crowdfunding car les consommateurs ne peuvent avoir une réelle idée de la sortie du produit et de son avancée réelle. Les travaux de Park et Kim en 2003 démontraient d’ailleurs que l’intention d’achat était aussi influencée par la qualité perçue des informations. Dans le cadre du crowdfunding, Kickstarter incite à ce titre fortement les porteurs de projets à présenter le produit via une vidéo tant le fait de passer outre à un impact négatif sur l’intention de participer à la collecte de fonds. Enfin, dans l’étude d’Ethan Mollick disponible ici, sur un panel de 48,500 projets, une vaste majorité des porteurs de projets avaient honoré leurs commandes mais 75% d’entres eux avaient du retard sur la date initialement communiquée.

Capture d’écran 2015-01-16 à 15.16.12

Un exemple Français Alt Tab Productions

Capture d’écran 2015-01-16 à 15.51.02Pomf, Thud, Chips, Noi… Les commentateurs de jeux vidéo les plus connus de France ont commencé dans une chambre. Aujourd’hui, la société qu’ils ont créée génère presque 1 million d’euros de chiffre d’affaires par an. L’idée de base était simple, commenter des matchs de Starcraft 2 comme les « Coréens ». Ils ont ainsi choisi en 2014 de financer le tournoi Nation Wars 2 dans le prestigieux Trianon via une campagne de crowdfunding. Le paris était osé mais le résultat fut à la hauteur des attentes avec 165K€ collectés pour un objectif de 145K€.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s